A ces idiots qui osent rêver

 

Théâtre

 

1H15

 

Jeudi 13, Vendredi 14 et Samedi 15 janvier à 20h30

Dimanche 16 janvier à 16h30



 

Voici une savoureuse comédie romantique à l’américaine, directement inspirée de films cultes tels « La La Land » et « Quand Harry rencontre Sally ». 

C’est l’histoire d’Elle et Lui, deux écorchés de l’amour qui pourtant, espèrent encore secrètement de rencontrer l’âme soeur mais qui n’ont pour ré-enchanter leurs vies que la lanterne magique du 7ème art.

Drôle, rythmé, ce spectacle séduit par son propos intelligent sur l'amour. Un bonheur théâtral dont on ressortira assurément amoureux… avec, en prime, une exquise séquence de claquettes ! 

Un homme, une femme, deux visions de l’amour…

 Qui convertira l’autre ? 

Elle, plutôt intello, s’affirmant anticonformiste, actrice qui rêve de jouer Tchekhov peine à décrocher des rôles et s’illusionne de retrouver un chanteur qui vit à l’autre bout du monde dont elle s' entichée.

 

Lui, publiciste branché, traumatisé par une rupture vient d’entamer une nouvelle liaison où la tranquillité touche à l’ennui. 

En dépit de leurs différentes visions de la vie, sous le signe de "La La Land" et de "Quand Harry rencontre Sally", ils vont nouer une amitié. De confidences en chamailleries, de jugements à l’emporte-pièce en consolations, finiront-ils par accepter leurs divergences et avancer ?

C’est l’histoire d’Elle et Lui, deux êtres que tout oppose et pourtant...


ECRIT PAR : CELINE DEVALAN

MISE EN SCENE : CELINE DEVALAN & RENE REMBLIER

AVEC : MARC PISTOLESI & CELINE DEVALAN

CREATION LUMIERES : ANTOINE LE GALLO

CREATION MUSICALE : ADRIEL GENET

CHOREGRAPHIE : OLIVIER DENISET

 

 

A partir de 10 ans

"Sinatra et claquettes, robe bleu électrique, séance de cinéma partagée avec seau de popcorn, éclairages qui rappellent ceux des films hollywoodiens, on est dans l’univers du cinéma. Une pièce où les répliques claquent, alternant drôlerie et émotion, jouée par des acteurs parfaits. Des citations enchantent le texte « Vivre sans prendre de risques c’est prendre le risque de ne pas vivre », mais aussi Victor Hugo ou Prévert avec « J’ai reconnu le bonheur au bruit qu’il a fait en partant». - Le Parisien

 

ELLE, rêveuse, emportée par la passion ou se laissant aller au doute. Marc Pistolesi, aussi drôle que touchant est LUI, maladroit, aspirant au bonheur mais paralysé par la peur de se brûler les ailes.

 

On écoute avec plaisir leurs joutes sur le sentiment amoureux et, comme dans La La Land, on se plaît à suivre « ces idiots qui osent rêver ». 

 

« Une histoire bien tissée qui donne envie de s’embrasser amoureusement » - Le Parisien - 2019-09-09

 

"“Une pièce nerveuse et romantique, aux airs de comédie musicale… Émotion garantie.”  - La Vie - 2019-09-28 de Pierre-Michel Robert



LE MOT D'ANTHEA

Drôle, rythmé, ce spectacle séduit par son propos intelligent sur l'amour et les judicieux procédés qu’il emprunte au cinéma. Un bonheur cinématographique au théâtre jubilatoire tant il sent le vécu et dont on ressortira assurément amoureux…

 






Le Théâtre des Muses
45 A, Boulevard du Jardin Exotique - 98000 Monaco

00377 97 98 10 93
reservations@theatredesmuses.com