Que je t'aime

Comédie contemporaine

 

 Durée : 1h40

 

Jeudi 30, Vendredi 31 Mai et Samedi 1er à 20h30, Dimanche 2 Juin à 16h30


 

Courrier du cœur  ... Réseau clandestin de l’amour

D’APRÈS DES LETTRES AUTHENTIQUES

 

Interpellée par la lecture du courrier du cœur de magazines féminins des années 50-60, Clémence Massart a concocté, avec la collaboration à la mise en scène de Philippe Caubère, frère d’arme et compagnon de vie, un florilège de tranches de vie de femmes qui parlent d’un sujet intemporel et incontournable : l’amour. L’amour toujours, et à travers ce prisme fantasmatique, de la midinette à la vieille dame indigne, elle trace un portrait de la femme dans tous les âges et dans tous ses états.

 

Elle fait de chacune de ces véritables lettres, tantôt fleur bleue, mélo, jubilatoire, caustique, tantôt, croustillante ou pathétique, une pièce en un acte qu’elle cisèle avec maestria au point de devenir un véritable exercice de style.


De Clémence Massart

 

Mise en scène Philippe CAUBERE

 

Avec Clémence Massart

 

A partir de 12 ans

PRESSE

On pense à soi, à sa mère, à sa meilleure amie, à sa pire ennemie. Résultat : on rit énormément.

Le Parisien

 

C’est tendre et c’est drôle.

LIBERATION

 

Clémence Massart est une magnifique artiste, possédant une présence scénique et une variété dans son jeu des plus impressionnantes. Chaque personnalité est endossée. La voix, la gestuelle, l’occupation de l’espace, tout sert à nous montrer ces femmes si diverses. Voilà un spectacle d’une grande subtilité où l’on rit souvent aux éclats. A ne pas manquer.

PARISCOPE

 

« C’est un vrai bonheur de l’écouter, seule en scène, pendant une heure trente, on rit beaucoup ! D’une présence rare, on l’écoute sans en perdre une miette. Elle excelle aussi dans les chansons, sublimées par l’accordéon. »

Le Parisien / Pauline Conradsson

 

« Oui, il faut aller voir Que je t’aime ! Courrier du Cœur, pour ce melange délicieux et incisif de poésie, de rire, de tragique… »

Les Echos / Marianne Bliman

 

« Clémence Massart compose une galerie de portraits touchants et cocasses. Elle fait rire sans cruauté, l’épistolaire devient hilarant. La performance est aussi jouissive qu’à sa création. »

Igor Hansen-Love /L’Express

 

« Embrassant son rôle avec une énergie folle, Clémence Massart croque à merveille une galerie de personnages attachants. Habituée au cirque, l’artiste jongle d’une héroïne à l’autre prenant soin de prêter à chacune des mimiques et des accents qui leur sont propres. »

Anne Estenne/ L’Officiel des Spectacles

 

« Clémence Massart installe sur scène ces textes avec truculence et tendresse. Parfois, enfilant les bretelles de son accordéon, c’est en chanson qu’elle continue, toujours pétillante, chaleureuse, démontrant avec bonheur que l’amour et le sexe, parfois mélancoliques, jamais ne sont tristes. »

Gérald Rossi/ L’Humanité

 

« Elle se tient devant nous  à la fois délicate et volontaire, drôle et profonde, enfantine et mature, sincère et non dupe. Elle chante accompagnée de son accordéon, elle imite les accents, elle interprète  la timide, la chafouine, la naïve et  la fausse naïve, la peureuse, la forte puis la fragile, la profonde puis la superficielle.Par sa voix – et quelle voix!- parlent toutes ces femmes en un manifeste poétique. Les personnages s’enchaînent à la vitesse de la virtuosité. Les rires à l’avenant. La joie en pour boire. À la fin d’une heure quarante passée à toute allure où nous aurons ri sans souffler, les applaudissements se mêlent aux « bravo » et aux « quel talent ». 

 

David Rofé-Sarfati/ Toute la Culture

 



LE MOT DE PHILIPPE CAUBERE :

Clémence est un phénomène et j’aimerais qu’on aille la voir comme on irait voir le dernier panda vivant au jardin zoologique de Vincennes, le tableau interdit de Courbet « l’Origine du Monde » au Musée d’Orsay, un ultime concert des Rolling Stones ou de Johnny Hallyday, Arletty, Fréhel, Zouc ou Fernandel dont on annoncerait à l’Olympia un gala exceptionnel. Elle est de cette race-là ! 






Le Théâtre des Muses
45 A, Boulevard du Jardin Exotique - 98000 Monaco

00377 97 98 10 93
reservations@theatredesmuses.com